Covid-19 : comment la CAF veut sauver ses compétitions

Selon Le360sport, le Comité d’urgence de la CAF se réunira début avril pour concocter un programme et assurer la poursuite des compétitions africaines. Mais tout dépendra de l’évolution de la pandémie du coronavirus au niveau du continent.

En effet, la Confédération africaine de football a reporté les rencontres des 3e et 4e journées des éliminatoires de la CAN 2021, prévues fin mars. Plusieurs Fédérations et sélectionneurs avaient interpellé la CAF sur le risque lié à la progression du coronavirus dans le monde. Pour le moment, la CAF a maintenu les dates des cinquième et sixième journées de la phase des groupes des éliminatoires de la CAN 2021.

A en croire Le360sport, la CAF disposerait d’un plan B pour permettre aux sélections africaines d’achever les 3e et 4e tours de qualification pour la CAN 2021, suspendus en raison de l’épidémie du covid-19. Si ces derniers matchs ne se joueront pas au mois de juin prochain, la CAF les programmera au mois de septembre et octobre, et les sélections entameront juste après les éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Le Comité d’urgence de la CAF se réunira début avril prochain pour décider de l’avenir des compétitions africaines. A commencer par la tenue des demi-finales de la Champions League dont la CAF décidera le report ou pas. A ce propos, l’instance africaine décidera soit de maintenir les dates des demi-finales, soit les jouer ainsi que la finale à Douala au Cameroun sous forme de petit tournoi, ou les reporter à une date ultérieure si la pandémie n’est pas jugulée d’ici là.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de