Déclaration de Sonko et Idy: Les hommes de médias condamnent

Les organisations de médias du Sénégal (Synpics, Cdeps, Appel, Apes et Cjrs) se sont réunis ce lundi pour condamner «les propos désobligeants et irresponsables» des candidats Idrissa Seck et Ousmane Sonko à l’endroit de la presse.Ces structures ont jugé qu’Ousmane Sonko a dépassé les bornes en citant le Groupe futurs médias et la 2Stv. Et les propos du leader du Pastef ne sont rien d’autre qu’«une invite à casser du journaliste, de la part de personnes qui briguent le suffrage des Sénégalais et qui, jusqu’à la publication des résultats définitifs, restent en course pour la magistrature suprême», expliquent-ils. 

Les  professionnels de l’information ont trouvé  également qu’Idrissa Seck et Ousmane Sonko veulent juste instaurer un clivage entre les médias en plus de porter atteinte à la liberté d’informer. «Reprocher à des médias, sur la base de remontées des résultats issus des urnes et d’un travail statistique, de donner les tendances du moment, alors qu’en même temps, on s’arroge le droit d’orienter l’opinion vers une issue de l’élection, c’est vouloir nier à la presse son rôle de sentinelle de la démocratie et mettre à la poubelle son habituel rôle de témoin des faits électoraux » ont-ils ajouté.

Le Synpics, le Cdeps, l’Appel, l’Apes et la Cjrs,  demandent aux deux candidats, de revenir sur leurs propos qu’ils considèrent, a priori, comme «un simple 

 

seneweb 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here