Drépanocytose, la maladie des «riches» : 1700 cas annuels recensés au Sénégal

50 millions de patients à travers le monde. Et 1700 cas de drépanocytose enregistrés chaque année au Sénégal. Ces informations ont été livrées hier lors de la célébration de la journée mondiale de la drépanocytose. Occasion pour les proches des personnes atteintes de cette maladie sanguine, réunis au centre de transfusion sanguine de Dakar, d’échanger autour de la pathologie, mais surtout de décrier le traitement onéreux de la maladie, du fait des analyses et du traitement.

«C’est une maladie qui demande beaucoup d’hygiène et beaucoup d’argent», confie Fallou Diagne, un père de famille dont les deux filles sont atteintes de la drépanocytose, une maladie qui lui coûte pas moins de 500 000 francs Cfa par année, révèle ce dernier dans le quotidien L’As. «Et le plus difficile, c’est que c’est une maladie avec des crises qui n’avertissent pas, parce que ma fille peut se porter à merveille et, la minute qui suit,

être dans un état tellement désespérant à telle enseigne qu’on se dit qu’elle est en train de vivre ses dernières heures». Au centre de transfusion sanguine, informe-t-il, les lits sont facturés 7500 francs toutes les 2 heures. Et l’hospitalisation, 12500 francs Cfa par jour. D’où l’appel des malades et de leurs proches à l’endroit de l’Etat, pour une prise en charge de la maladie comme pour le cas de la tuberculose.

 

Auteur: SenewebNews – Seneweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here