Grèce: acquittement de bénévoles accusés d’avoir tenté d’aider des migrants

Cinq bénévoles qui portaient secours aux réfugiés en mer ont été acquittés lundi 7 mai 2018 sur l’île de Lesbos. Accusés d’avoir contribué à l’entrée irrégulière de migrants, ils avaient été arrêtés il y a deux ans, alors qu’ils étaient partis à la recherche d’une barque en difficulté. Parmi eux, trois pompiers de Séville soutenus par les autorités espagnoles.

Avec notre correspondante à Athènes, Charlotte Stiévenard

Cela devait être une sortie en mer comme une autre, en pleine crise des réfugiés, durant l’année 2016. Une nuit, deux bénévoles danois de l’association Team Humanity et trois Espagnols de Proem-Aid reçoivent une alerte. Une barque chargée de réfugiés et migrants serait en difficulté en mer.

Ils embarquent, mais ne les trouvent pas. Et sur le chemin du retour, les gardes-côtes grecs les arrêtent. Accusés d’avoir contribué à l’entrée irrégulière de migrants, ils ont été acquittés ce lundi, à la grande joie de leur avocat grec.

« Ce qui est important, c’est qu’on ne puisse pas criminaliser et entre guillemets « persécuter » facilement des gens qui sont venus aider lors d’une crise humanitaire. Il faut qu’il y ait des indications sérieuses qu’une infraction ait été commise avant de lancer des poursuites », explique Me Haris Pitsakis joint au téléphone par RFI.

Selon Dimitra Spasaridou, de l’organisation de défense des droits de l’homme Amnesty international également sur place, de nombreuses personnes se sont rendues au tribunal en signe solidarité.

Des bénévoles grecs et étrangers, mais aussi des responsables politiques d’Espagne. En avril dernier, Alfonso Dastis, le ministre espagnol des Affaires étrangères, avait assuré les pompiers de Séville de son soutien.

rfi

Partager :