Interview : Dior Guèye, l’entrepreneure influenceuse du web.

Si vous êtes un(e) féru(e) des réseaux sociaux, vous avez sûrement dû voir son nom au moins une fois sur votre fil d’actualité Facebook, Twitter ou encore Linkedin. Véritable influenceuse du web, Dior Guèye est une touche à tout. Entrepreneure chevronnée, elle ne recule jamais avant d’avoir atteint son objectif. La jeune femme a accepté d’accorder une interview à Askan et de nous parler de son parcours.

Bonjour Dior, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle DIOR FALL GUEYE, je suis une passionnée du domaine des affaires et du commerce, de la mode, de l’écriture entre autres. Je suis déterminée à atteindre les objectifs que je me fixe, je suis une femme très ambitieuse qui sait faire preuve de patience quand il le faut.

Merci, quel est votre parcours d’entrepreneure ?

J’ai eu ma licence en DSG (Diplôme Supérieur de Gestion) à l’Institut Supérieur de Management de Dakar avant d’obtenir ensuite un MBA en Marketing dans la même école.

Je suis la co-fondatrice de 7events, une entreprise qui évolue dans l’événementiel. Nous intervenons à travers tout le Sénégal.

  • Marketing Communication: Etude de Marché, Conception et mise en œuvre de Plans Commerciaux, Publireportage
  • Evènementiel: Création, Pilotage et reporting d’événements
  • Consultance: Brainstorming, Assistance, Design
  • Environnement: Business durable et sociétal

Par ailleurs, je suis General Manager chez ADG COUTURE qui est dans la conception des vêtements tradi-modernes.

Je suis également co-fondatrice de DMG import-export, mais aussi de GBC (GAINDE BUSINESS CORPORATE) qui évolue dans le négoce, le transit international, le marketing, l’architecture, etc.  et GA (GAINDE AGROBUSINESS) qui évolue dans l’élevage, dans l’agriculture et la boulangerie.

Je suis co-fondatrice de KAAY JOB qui est une série d’émissions de 30 minutes produites tous les 15 jours grâce à la concertation des entrepreneurs.

Je suis coordonnatrice de l’association Massamba Miroir Club (MMC). Je dispense des cours en Marketing dans des écoles privées comme IFITSA, etc.

En dehors de ces activités, Dior Gueye est une activiste. J’ai un projet de blog : Diorgueye.com qui sera bientôt en ligne In shaa Allah.  Je dispose aussi d’une boutique en ligne DFG.

Wow ! Votre CV est impressionnant. Qu’est ce qui vous motive autant à entreprendre ?

Ma plus grande force c’est de croire en moi, je préfère battre le fer quand il est chaud. Je n’aime pas remettre à demain les choses qu’on peut faire aujourd’hui.

Quel sont vos prochains objectifs en tant qu’entrepreneure ?

J’aime entreprendre, créer des choses, c’est pour ça que je suis un serial Entrepreneur. J’ai lancé des sociétés. Donc mes prochains objectifs en tant qu’entrepreneure c’est de continuer à créer des sociétés pour vraiment participer à la lutte contre le chômage mais aussi être parmi les leaders dans les domaines ou j’évolue.

 

Quels conseils donneriez vous à tous ces jeunes africain(e)s qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Ce que je conseille aux jeunes Africains qui veulent entreprendre, surtout aux jeunes filles, c’est qu’il faut oser entreprendre, il faut croire en soi même, parce que si on ne croit pas en soi même on va écouter les gens qui vous diront que ce métier-là, vous ne pouvez pas le faire.

Il faut qu’ils croient en eux, ils ont un potentiel extraordinaire. Il faut qu’ils arrêtent d’écouter les gens, il faut croire en soit. On n’est pas l’image que les autres se font de nous, on est ce qu’on croit et ce qu’on bâtit donc c’est à nous de découvrir la vraie personne que l’on est et qu’on l’aide à se réaliser en fait.

Je leur dirais aussi, « de ne pas attendre ». De ne pas attendre l’Etat, de ne pas attendre qui que ce soit. De se lever, de se battre, d’essayer de créer quelque chose.

 

askan.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here