Ismaila Madior Fall sur le meurtre de Fallou Séne : «il ne s’agit pas de désigner des coupables ou de les faire payer, mais…»

Le ministre de la Justice s’est, encore prononcé sur le meurtre de l’étudiant Fallou Sène tué lors des affrontements entre forces de l’ordre et étudiants de l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis le 15 mai 2018.

Ismaila Madior Fall qui s’exprimait à l’occasion de la journée de l’enfant africain célébrée dans la région de Fatick, a rassuré que la justice est en train de faire son travail, mais il va falloir donner du temps aux institutions compétentes.

«Immédiatement, vous avez vu, le Président de la République a donné des instructions fermes pour que la justice fasse son travail. Le procureur de la République de Saint-Louis a diligenté une enquête et les résultats de cette enquête ont été transmis au Procureur de la République de Dakar», rappelle-t-il.

En effet, d’après le Garde des Sceaux, dans cette affaire, il ne s’agit pas, tout simplement, de désigner les coupables ou de les sanctionner.

«En réalité, il ne s’agit pas de désigner des coupables ou de les faire payer, la justice œuvre pour la manifestation de la vérité. On doit être éclairé les conditions dans lesquelles cela a pu se faire et c’est à partir de ce moment que les décisions qui doivent être prises au niveau de la justice le seront», a-t-il tenu à préciser, dans des propos rapportés par le site Dakaractu.

A l’en croire, «le temps de la justice n’est pas toujours le temps ordinaire, car les enquêtes doivent parfois prendre du temps. Mais l’engagement qu’on peut prendre c’est qu’au niveau de la justice, ce qui doit être fait va se faire. C’est-à-dire que les choses vont se faire, mais pas de façon précipitée».

 

 

 

Actusen

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here