La Grande mosquée de Massalikoul Djinane finalement livrée le 27 septembre prochain

Les membres du comité de pilotage de la Grande mosquée Massalikoul Djinane s’activent déjà aux grands préparatifs pour l’inauguration officielle de ladite mosquée pour le 27 septembre 2019. En effet, le représentant du Khalife Général des mourides à Dakar, Hamadou Mbackiou Faye a animé hier une grande conférence de presse dans l’enceinte de cet immense édifice religieux, pour évoquer les préparatifs de cette inauguration, mais également parler des composantes de ce temple religieux.

D’après le représentant du Khalife des mourides, la date de cette cérémonie d’inauguration était prévue du 18 au 20 septembre prochain. Mais vu que cette période correspondait à la célébration des « nuits inoubliables » de Cheikh Amadou Bamba dans les geôles à Dakar, entre les mains des colons français, en partance pour l’exil au Gabon, alors après une concertation avec le Khalife général des mourides, ils ont pris le 27 septembre comme jour de l’inauguration de la mosquée.

« Le mercredi 3 juillet 2019, le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké avait convié tous les dignitaires de la communauté Mouride, pour les informer des décisions prises pour mettre fin aux formes de déviances observées dans la ville sainte de Touba et qui ne correspondent pas à sa vocation première.

Par ailleurs Serigne Mountakha Mbacké avait fait une annonce de l’inauguration de la mosquée Massalikoul Djinane, la Grande mosquée des Mourides à Dakar, les 18, 19, 20 Septembre 2019. Nous portons à votre attention que le Khalife général des Mourides, a fina-lement retenu la date du vendredi 27 Septembre pour l’ouverture officielle de la mosquée », a fait savoir dans sa déclaration préliminaire, Hamadou Mbackiou Faye, le représentant du Khalife général des Mourides à Dakar.

Un édifice religieux estimé à plus de 20 milliards, avec un Institut Islamique et de Recherche Cheikh Amadou Bamba.

Un évènement capital pour la communauté Mouride, qui à en croire le représentant du Khalife général des mourides, connaît une dimension internationale. « Elle (Ndlr : l’inauguration de ce mosquée) apparait pour la communauté mouride comme majeure dans l’agenda religieux et culturel de la ville de Dakar, du Sénégal et du monde entier. Ce sera également un moment qui verra la participation de beaucoup de disciples de la diaspora, qui en pareilles circonstances, rejoignent le pays pour les préparatifs du 18 Safar, le grand Magal de Touba », a-t-il ajouté.

Selon le représentant du Khalife, il sera difficile de définir le coût global de la mosquée. Il soutient qu’ils ont investi plus de 20 milliards. « On a investi plus de 2O milliards. Et les travaux ne sont pas encore terminés, jusqu’à présent nous continuons le travail, la finition. Nous avons ici par exemple l’Institut Islamique qui constitue un autre projet. Au début, on n’avait prévu de construire une résidence Cheikh Amadou Bamba. Mais comme nous avons la maison de Cheikh Ahmadou Bamba à coté de la gendarmerie de Colobane, qui était l’ancienne demeure de Cheikh Mouhamadou Bachir et qui a été réfectionnée. Donc je pense qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une autre résidence Cheikh Ahmadou Bamba. Sans compter le paiement des entrepreneurs par les services bancaires et autres frais divers » a expliqué oralement à l’endroit des journalistes M. Hamadou Mbackiou Faye. Il promet d’établir un bilan pour connaitre le montant exact financé pour ce projet une fois après l’inauguration.

Quid des composantes de cette grande mosquée, Hamadou Mbackiou Faye soutient qu’ « aujourd’hui, la première phase de l’institut islamique de Recherche Cheikh Amadou Bamba est achevée. Outre la mosquée Massalikoul Djinane que nous inaugurons le 27 septembre prochain, le projet a d’autres composantes comme l’institut islamique de recherche avec une dimension internationale. Il va regrouper des salles de conférence, des amphithéâtres, une grande salle de 3500 places, une bibliothèque. Les chercheurs pourront y trouver des ouvrages sur les enseignements du Prophète Mohamed (Psl) ».

Le représentant du Khalife général des mourides à Dakar, n’a pas oublié de signaler à l’endroit de l’assistance que les mêmes pratiques et les règles utilisées à Touba, à Darou Moukhty, seront également appliquées à la mosquée Massalikoul Djinane de Dakar.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de