Le président Sall a assuré que les « performances » du Sénégal dans la riposte anti COVID-19 « sont en effet considérables ».

Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall a salué lundi les « capacités de résilience et d’adaptation » du système de santé sénégalais malgré l’augmentation du nombre de cas positifs de Covid-19.

« Malgré l’augmentation du nombre de cas positifs, notre système de santé continue de montrer ses capacités de résilience et d’adaptation dans l’accueil et le traitement des malades », a-t-il dit.

S’adressant à ses compatriotes par visioconférence, le président Sall a assuré que les « performances » du Sénégal dans la riposte anti COVID-19 « sont en effet considérables ».

Il a indiqué qu’à ce jour, le SAMU a reçu plus de 726 000 appels d’alerte.

« Nous avons réalisé plus de 78 338 tests. 24 824 contacts ont été suivis par nos services. Le taux de létalité au Sénégal est de 1,5%, contre une moyenne africaine de 2,5% et de 5,2% au niveau mondial », a fait savoir le Chef de l’Etat.

Il a souligné que le « Sénégal affiche un taux de guérison de 64,8%, contre une moyenne africaine de 48% et mondiale de 50% »

« A l’échelle nationale, les statistiques montrent que les principaux foyers de la pandémie sont essentiellement localisés dans les régions de Dakar, Diourbel et Thiès, qui concentrent 92% des cas de contamination », a poursuivi Macky Sall.

Il a ajouté que le département de Dakar à lui seul totalise 54% des cas recensés sur l’ensemble du territoire national.

« Dans ces trois régions, il convient donc de redoubler de vigilance et d’effort pour arrêter la propagation de la maladie en intensifiant les campagnes de proximité », a-t-il souhaité.

Le président de la République a rendu hommage au corps médical, paramédical et aux personnels de soutien, pour leur compétence, leur engagement et leur disponibilité.

Il a réitéré ses remerciements « aux autres services de l’Etat mobilisés dans la riposte, à notre dynamique et dévouée Administration territoriale et à nos vaillantes Forces de défense et de sécurité déployées dans le cadre de l’état d’urgence ».

« En dépit de nos performances dans la riposte sanitaire, je dois cependant rappeler, avec insistance, que la lutte contre la pandémie n’est pas encore finie », a prévenu Macky Sall.

Il a souligné que « la maladie est toujours là et toutes les projections montrent que le virus continuera de circuler durant les mois à venir ».

« Nos services de santé et tous les autres acteurs mobilisés dans la riposte anti COVID-19 donnent le meilleur d’eux-mêmes. Mais en définitive, l’issue de notre lutte contre notre ennemi commun dépendra, en grande partie, de nos propres comportements individuels et collectifs », a relevé le chef de l’Etat sénégalais.

« Il nous faut, par conséquent, redoubler d’efforts dans les attitudes qui empêchent la propagation du virus : se laver fréquemment les mains, respecter la distanciation physique, éviter les rassemblements, non nécessaires, limiter les déplacements et porter correctement le masque », a insisté le président Sall.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de