Les boulangers s’arc-boutent au prix de 200 francs, le ministère du commerce dit niet

Ousmane Mbaye directeur du commerce intérieur est catégorique : «Avec l’homologation, il ne peut pas faire l’objet d’une variation à la hausse sur le prix de la baguette», nous avons élaboré un plan et nous avons démarré la mise en œuvre de son application depuis trois mois.

Nous avons coupé un maillon de la distribution qui est la vente dans les boutiques et demandé aux boulangers d’investir dans cette distribution du pain par l’implantation de kiosques. Egalement, nous leur avions demandé de se conformer à la nouvelle réglementation par rapport à leur obligation de déclaration, Nous devons essayer de surmonter les difficultés ensemble, mais non pas lancer des menaces sur l’augmentation du prix du pain qui ne passera pas», a averti le directeur du commerce sur la RFM.

IGFM

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de