Les États-Unis veulent rééquilibrer les échanges commerciaux avec la Chine

Les mesures récentes prises par le président Trump pour rééquilibrer la relation commerciale entre les États-Unis et la Chine visent les pratiques déloyales déployées par le géant asiatique, qui nuisent au commerce américain.

Prenons l’exemple des plus grands partenaires commerciaux des États-Unis : la Chine, le Mexique, le Japon et l’Allemagne. Le déficit avec la Chine est plus important à lui seul que celui des trois autres pays réunis. L’énorme déficit commercial des biens et des services avec la Chine a atteint, en 2017, 337 milliards de dollars, selon le bureau d’analyse économique du département du Commerce.

Dessin d’une balance avec, d’un côté, les chiffres du déficit commercial des États-Unis avec le Japon, l’Allemagne et le Mexique et, de l’autre, ceux des États-Unis avec la Chine (Département d’État/S. Gemeny Wilkinson)

« Le président Trump a indiqué clairement que nous devons insister sur des échanges équitables et réciproques avec la Chine et faire appliquer strictement nos lois contre le commerce déloyal », a expliqué Robert Lighthizer, le représentant au Commerce des États-Unis.

Lighthizer a souligné que ces problèmes restent entiers, bien qu’on en parle depuis des années. « Les États-Unis sont déterminés à utiliser tous les outils à leur disposition pour faire face au comportement déloyal de la Chine, qui fausse le marché, a-t-il rappelé. Les pratiques commerciales injustes et sans précédent de la Chine représentent un sérieux défi non seulement pour les États-Unis, mais aussi pour nos alliés et partenaires à travers le monde. »

 

 

share.america.gov

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here