Macky Sall : «Nous ferons de Tambacounda un hub ferroviaire»

De mémoire d’homme, Tambacounda n’a rassemblé autant d’hommes pour un évènement. Au point que dans l’entourage du Président Sall, certains se demandent si l’ancienne capitale du Sénégal oriental n’a pas battu les records d’affluence enregistrés dans le Nord du pays. Le stade municipal de la ville a refusé du monde pour accueillir le Président Macky Sall, candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar. Ce vendredi après midi, après deux sorties à Kédougou et Koumpentoum, le leader de la coalition au pouvoir est apparu sur le théâtre du meeting sous son meilleur jour, très en forme, en communion avec ses militants, les deux mains levées au ciel, pour annoncer une victoire au premier tour, le soir du 24 février 2019. «Vous avez déjà remporté haut la main, le scrutin. Votre mobilisation le dénote», a lancé Macky Sall, plein de confiance et d’enthousiasme.
Le Président de la Republique s’est réjoui au passage d’avoir «remis la région de Tambacounda dans le jeu démocratique de la République». Le Sénégal oriental, frontalier du Mali, de la Mauritanie, de la Guinée et de la Gambie bénéficiera de la relance du chemin de fer. «Nous ferons de Tamba un hub ferroviaire», a assuré un Macky Sall confiant.  Au cours de son septennat, il a engagé un changement radical du visage de la région grâce au PUDC et aux infrastructures hydro-électriques. Une fois réélu, le Président Sall et son gouvernement s’emploieront à l’érection d’une antenne régionale de l’Unité virtuelle dans la capitale du Sénégal oriental, parallèlement à la construction d’une nouvelle université dispensant une formation des métiers des mines et du Btp. Une dorsale s’étendra aussi jusqu’à Gouloumbou en plus de l’édification de la route Tamba-Kidira-Bakel-Ourossogui dont les travaux sont en cours.
Partager :