Meghan Markle prend la poudre d’escampette pendant que le prince Harry gère la crise avec la reine Elizabeth II

Après avoir annoncé sa volonté de se retirer de la famille royale, le prince Harry doit à présent s’expliquer avec la reine Elizabeth II. Une réunion à laquelle n’assistera pas Meghan Markle.

L’année commence de la pire des manières pour la reine Elizabeth II. Assommée par le scandale sexuel dans lequel est empêtré son fils Andrew, la monarque de 93 ans doit à présent faire face à une autre tempête qui vient de s’abattre sur la Couronne. Le 8 janvier dernier, la femme du prince Philip apprenait en allumant sa télévision que le prince Harry et Meghan Markle avaient l’intention de se retirer de la famille royale. « Nous avons l’intention de renoncer à notre statut de membres de premier rang de la famille royale et de travailler pour devenir indépendants financièrement, tout en continuant à soutenir pleinement Sa Majesté la Reine », ont-ils écrit dans un long message posté sur leur compte Instagram. Une information immédiatement contredite par le palais de Buckingham qui a fait savoir que ce projet d’émancipation n’était encore qu’au stade de « discussions ».

Meghan Markle a quitté l’Angleterre
Et ces discussions ont enfin commencé entre la reine Elizabeth II et son petit fils. D’après les médias britanniques, elle aurait convoqué ce jeudi 9 janvier Meghan Markle et le prince Harry à Buckingham pour une réunion de crise afin de gérer au plus vite cette situation inattendue. Si le papa du petit Archie était bien présent au rendez-vous, son épouse, elle, a préféré ne pas répondre à l’invitation de la reine. De retour au Royaume-Uni depuis seulement quelques jours, l’ex-actrice américaine a déjà repris l’avion pour le Canada.

En plein scandale, elle est partie rejoindre son petit garçon de 8 mois, toujours en Amérique du Nord. Pendant la courte absence de ses parents, le (royal) baby a été confié à une nourrice et à Jessica Mulronney, la meilleure amie de la duchesse de Sussex. Des soutiens et une distance surtout nécessaire pour le couple qui s’est attiré les foudres de la reine et… de la moitié du peuple britannique.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de