Quelques musées du Sénégal à visiter

MUSÉES DE DAKAR
Voir sur une carte Musée Théodore Monod d’Art africain, IFAN
Institut fondamental d’Afrique Noire, 1 place Soweto, BP 206 Dakar
33 823 92 68

L’exposition permanente présente des collections sur l’art africain traditionnel et sur l’art, l’artisanat et les traditions sénégalais. Des expositions temporaires présentent de l’art contemporain local ou étranger.

Musée des civilisations noires (MCN)
Ce musée moderne, d’une superficie totale de 15 000 m² sur 4 niveaux – dont près de 5 000 m² de surface d’exposition – est consacré aux civilisations africaines. Un lieu de rencontre civilisationnelle et de dialogue entre les cultures. Inauguration le 6 décembre 2018.

Voir sur une carte Musée des Forces armées
75 Bd de la République – Tél. 33 823 24 67

Nouvellement réfectionné, il présente des expositions sur les tirailleurs sénégalais et sur la symbolique nationale. Il dispose d’un centre de documentation.

> Voir aussi le mémorial de la Gendarmerie nationale
> Voir la symbolique nationale et la Garde rouge

Musée Boribana

Un musée et une résidence d’artistes dédié à l’art contemporain d’Afrique et de la diaspora. Autrefois privé, créé en 1998, il a été cédé à l’État du Sénégal le 12 décembre 2014.

Visite du musée sur demande du mardi au vendredi de de 10h à 12h et de 15h à 18h. Entrée 1 000 F, gratuite le mercredi après midi.

Route de l’Aéroport de Dakar, Face station Shell Ngor. Tél. : (221) 33 820 41 15

Place du Souvenir africain

Place du Souvenir africainGrand projet culturel du président Wade, situé sur la corniche à Dakar, inauguré en juin 2009.

Voir sur une carte La place du Souvenir africain est un espace érigé pour immortaliser les grandes figures, les héros de la science et de la culture africaine.

A l’entrée, un jet d’eau réalisé avec des canaris superposés véhicule le message de bienvenue et ouvre l’accès sur les deux panthéons.

L’un des panthéons dédié à la résistance accueille les figures de grands résistants de l’esclavage, de la colonisation et des temps modernes alors que l’autre, celui de la culture, est en l’honneur aux grands intellectuels, penseurs, écrivains, artistes…

> Voir le panorama de la place du Souvenir africain

Musée de la Fondation Léopold Sédar Senghor

Le musée est entièrement consacré au poète Léopold Sédar Senghor, ancien président du Sénégal. On y expose différents publications, des documents sur la vie et l’œuvre du grand poète. Le musée a été créé en 2007 pour faire connaître au public sénégalais, l’ensemble de ses œuvres ainsi que sa pensée politique et sur la négritude. Les grandes étapes qui ont maqué la vie du grand homme y sont mises en exergue. Environ 500 pièces y sont exposées et bien sûr une bibliothèque pour parcourir l’ensemble des œuvres littéraires de L.S.S.

Maison de Léopold Sédar Senghor à Dakar
Maison de Léopold Sédar Senghor à Dakar
Maison de Léopold Sédar Senghor

Construite en 1978 sur un terrain de près de 8 000 m2 sur la Corniche ouest, elle fut habité par intermittence Senghor entre 1981 et 2001. Rachetée par l’Etat, elle a été réhabilitée fin 2014.

Le parallélisme asymétrique inspire l’architecture du bâtiment central, surnommé « les dents de la mer ».

Adulte : 2 000 Fcfa. Etudiant et Homme de tenue : 1 000 Fcfa. Enfant (-10 ans) : 500 Fcfa
Ouvert du lundi au samedi. Matin : 10h à 12h / Après-midi : 15h 17h

> La maison de Senghor est devenue musée

Monument de la renaissance africaine

Structure monumentale en bronze sur la deuxième colline des Mamelles inaugurée en 2010, haute de 52 mètres et réalisé en cuivre. On y accède par un grand escalier de 198 marches. La visite permet de monter dans la tête de l’homme et de bénéficier d’une vue imprenable sur Dakar.

> Monument de la Renaissance Africaine

Musée de la Femme « Henriette Bathily »

Anciennement à implanté à Gorée, le musée a aménagé en juin 2015 à la Place du Souvenir africain.Ce musée/galerie d’art dispose ainsi d’importantes collections d’œuvres sur l’histoire de femmes d’ici et d’ailleurs, mais réserve la part belle à celles du pays.

> Le Musée de la Femme aménage à la Place du Souvenir

Maison d’Ousmane Sow

Cette maison, Ousmane Sow l’avait fait construire à son idée, comme une sculpture. Il l’avait baptisée Le Sphinx, alors qu’il envisageait de créer une série sur les Égyptiens. Il avait fabriqué lui-même les carrelages dans des tons ocres, bruns, rouges, verts. Et il avait couvert les murs de la matière dont il faisait ses sculptures. La maison fut terminée en 1999 et il y a vécu jusqu’à sa mort, le 1er décembre 2016. Elle est ouverte aux visiteurs depuis mai 2018.

> Maison Ousmane Sow : les trésors de l’artiste exposés

Partager :