TOUBA / DOCTEUR BASILE : ‘ Rares sont les femmes malades du cancer du col de l’utérus qui se présentent dès le stade de la lésion précancéreuse ‘

Le cancer du col de l’utérus est bien présent chez la femme à Touba. C’est le docteur Basile Béyabogui, gynécologue à l’hôpital Matlaboul Fawzeïni de Touba qui donne l’information. Il était venu prendre part à la journée de consultations gratuites initiée par la structure  » Mboloom santé  » sous la houlette de Coumba Sarr Gaye.

Docteur Basile Béyabogui  de se désoler d’emblée de la fréquence des cas extrêmes. En effet, fait-il remarquer, plusieurs femmes arrivent à l’hôpital avec des cancers du col de l’utérus en phase terminale.

 »  Le cancer ne commence pas par le cancer. Le cancer commence toujours par une pathologie facile à découvrir et traitable. Cela fait très mal dans nos consultations de trouver des femmes en âge génital avec des cancers  au stade terminal pour lesquels on sait à priori qu’on ne peut plus rien faire. Cela fait très mal. Tu sens que celle-là va partir et tu ne peux lui dire. Il faut qu’elles se présentent dès le stade de lésion précancéreuse. Interpellé sur les statistiques, le médecin se voudra prudent mais confirme que deux cas graves sont généralement pris en charge tous les mois.

Parmi les personnalités qui ont fait le déplacement, il faudra citer Serigne Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma. Le responsable politique de l’Apr de félicitera de l’initiative avant de relever sa valeur spirituelle importante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here