Tourisme sénégalais : des mesures importantes pour développer le secteur

Le tourisme sénégalais est en retard, au niveau international. Afin de faire bouger les choses et redonner un boom au tourisme, le ministre en charge de ce secteur tient à adopter des mesures nouvelles et fortes de par les décisions qui seront prises.

Le ministre du tourisme et des transports aériens, Alioune Sarr nourrit des ambitions fortes pour le tourisme sénégalais. Entre autres quelques de ses objectifs, il souhaite à travers le développement du secteur, relever l’économie du pays. Il a ainsi mis en place une commission chargée de faire une ronde dans plusieurs hôtels à Dakar et à Thiès. Ce travail de contrôle établi sur plusieurs critères (propreté, respect de l’environnement et des mesures de sécurité…), va permettre de définir la catégorisation et le classement de chacun de ces hôtels et également une reconduite de ceux qui ne correspondent pas aux différentes normes de la Cedeao. Le ministre veut placer l’offre touristique du pays aux standards internationaux. Ce qui, en ce sens, va améliorer son classement concurrentiel.

Une première visite dans l’hôtel Pullman de Dakar s’est achevée avec des notes plutôt satisfaisantes ; toujours sur la base des critères établis préalablement. Ces critères de norme de la Cedeao se comptent au nombre total de 200.

Le Sénégal offre plusieurs options de tourisme (le tourisme d’affaires, de congrès, et celui de loisirs). De nombreux services sont également disponibles notamment des campements, des résidences, des villages de vacances, etc.

Selon le ministre Alioune Sarr, le dernier classement des établissements touristiques au Sénégal a été réalisé il y a de cela cinq ans.

Toujours selon Alioune Sarr, le Sénégal est très en retard au niveau du classement touristique mondial. Il occupe la 111e place. A cet effet, le ministre souhaite développer une stratégie, dans le but de redynamiser ce secteur. Pour ce faire, il compte asseoir l’ensemble des services de ce secteur sur les critères internationaux. Le ministre entend placer son pays parmi les services internationaux et mondiaux. Ainsi, sur la base de sa feuille de route établie depuis sa prise de fonction, il veut débuter des travaux sur des sites touristiques comme Pointe Sarène, Mbodjène, Cap-Skiring.

A travers ces actions, le ministre souhaite relever avec la manière ce secteur ; d’autant plus que le Sénégal accueillera l’an prochain les jeux olympiques de la jeunesse ainsi que le Sommet Chine-Afrique.

Khady NDIAYE/ Actuvision

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de