Youssou Ndour mêlé à l’affaire Barthélémy Dias

La  radio Rfm, Dakaractu et Igfm n’ont pas été en reste en ce qui concerne le procès en appel du maire de Sacré-Cœur-Mermoz, Barthélémy Diaz.

Ces organes ont marqué leur présence pour témoigner sur ce dossier dont l’élément déclencheur est l’arrestation de Barth devant les locaux de Dakaractu.

Barthélémy Dias a été cueilli devant les locaux de Dakaractu, vendredi 30 mars. Son procès en appel, dans l’affaire du présumé outrage aux magistrats et incitation à l’insurrection, s’est finalement tenu.

Le maire de Mermoz/Sacré-Cœur, qui a déjà purgé sa peine, avait été condamné à 6 mois d’emprisonnement.

La radio Rfm et les sites Dakaractu.com et Igfm.sn se  sont invités au procès en appel de Barthélémy Dias, ce mercredi. Les organes de presse étaient au cœur des plaidoiries de Mes Amadou Aly Kane, El Hadj Diouf et Aliou Cissé, des avocats du maire de Mermoz/Sacré-Coeur.

Les conseils ont demandé au juge de rectifier le Parquet en citant les responsables moraux des organes où Barthélemy Dias est passé comme les auteurs des faits reprochés à Barth’, qui ne peut être qu’un complice, si les faits sont avérés, selon les avocats de la défense.

Puisqu’il s’agit de propos tenus publiquement à travers un organe de presse, le Dirpub de Dakaractu, ainsi que le responsable moral de Igfm devraient être cités. C’est du moins l’avis des conseils de Bath’.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here