Assassinat du président haïtien Jovenel Moïse: un suspect arrêté en Turquie

Plus de quatre mois après l’assassinat du président Moïse, la justice haïtienne continue les auditions de témoins et des présumés membres du commando armé. Les commanditaires et mobiles de ce crime sont encore inconnus, mais le dossier avance. Pour preuve, un suspect vient d’être arrêté en Turquie.

Samir Handal a été interpellé à son arrivée à l’aéroport d’Istanbul où il devait transiter, ayant apparemment la Jordanie comme destination finale. Selon l’agence de presse turque DHA, il voyageait en possession de passeports haïtien, jordanien ainsi qu’un passeport de l’Autorité palestinienne.
Après l’assassinat du président Jovenel Moïse, le 7 juillet, la police haïtienne avait émis un avis de recherche contre lui pour « assassinat, tentative d’assassinat et vol à main armée », en précisant que l’individu était considéré comme « dangereux et armé ».
C’est donc à plus de 9 000 kilomètres de Port-au-Prince que Samir Handal a été arrêté. Mais cette arrestation soulève des questions : on se demande notamment comment a-t-il pu embarquer à Miami sur un vol d’une compagnie commerciale sans être interpellé ?
Se pose aussi maintenant la question de l’extradition. Un membre présumé du commando ayant tué Jovenel Moïse a, pour sa part, été arrêté en Jamaïque le mois dernier, mais faute d’accord en la matière avec Haïti, il serait sur le point d’être renvoyé en Colombie, son pays d’origine.
RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici