Crise à l’école Cabischool de Mbao: les parents d’élèves menacent de porter plainte contre la Direction

Crise à l’école Cabischool de Mbao: les parents d’élèves menacent de porter plainte contre la Direction
Crise à l’école Cabischool de Mbao: les parents d’élèves menacent de porter plainte contre la Direction

Cela sent le roussi entre les parents d’élèves et la Direction de l’école privée Cabischool située dans la Commune de Mbao. Opposés au paiement de la scolarité pour les classes intermédiaires, les parents d’élèves menacent de saisir la justice.
C’est la discorde totale entre parents d’élèves et Direction de l’école privée Cabischool. A l’origine de leur mésentente, le refus des parents d’élèves de payer les scolarités de mars à mai pour non-apprentissages et le refus par la Direction de donner des certificats de scolarité et les bulletins de notes aux élèves.

Les parents d’élèves, mécontents de la décision de la Direction, menacent de l’assigner en justice. Le chargé de communication de l’Association des parents d’éléves (Ape) de Cabiscool, Abibou Mbaye, déclare : « Nous avons commis un pool d’avocats pour saisir le juge des référés afin qu’il tranche la question de façon claire et nette, pour que chaque partie puisse prendre ses responsabilités si la Direction continue ainsi. Car, nous trouvons inacceptable le fait que les dirigeants de l’école privée refusent de délivrer des certificats de scolarité et les bulletins de notes nécessaires à la préinscription pour la prochaine année scolaire, sous prétexte que les classes intermédiaires leur doivent 03 mois d’arriérés de paiements. Pour nous, cet acte est injustifié. »

Sur les motifs de leur refus de paiement pour les classes intermédiaires, Abibou Mbaye liste les raisons : « Il est hors de question pour nous de payer les mois de mars, avril et mai. Car durant cette période, nos enfants n’ont pas reçu les enseignements. Un service non rendu ne peut pas être payé. Nous invitons la Direction à s’expliquer sur l’utilisation des fonds alloués par l’Etat avec la pandémie de la Covid-19 au lieu de nous fatiguer. Puisque depuis 05 mois, nous sommes en bras de fer avec cette direction qui refuse d’accepter la réalité ».

Et Ngoné Ndiaye, une autre parente d’élève, d’ajouter : « L’argument de la direction ne passe pas. En tout cas, nous ne payerons pas les scolarités de ces 03 mois où nos enfants n’ont pas étudié ».

Nous avons tenté en vain de joindre la Direction de l’établissement par le biais d’un certain Habib Koné, pour avoir sa version des faits. Actuellement, les parents d’élèves déterminés à obtenir gain de cause, n’excluent pas de saisir la Justice.

« L’AS »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici