Les éleveurs du foirail de Sicap Mbao condamnent et conseillent au député Aliou Dembourou Sow de demander pardon aux Sénégalais

Les éleveurs du foirail de Sicap Mbao condamnent et conseillent au député Aliou Dembourou Sow de demander pardon aux Sénégalais
Les éleveurs du foirail de Sicap Mbao condamnent et conseillent au député Aliou Dembourou Sow de demander pardon aux Sénégalais

​On pourrait dire que le député Aliou Dembourou Sow est seul contre tous. En tout cas, du côté du foirail de Sicap Mbao, ses frères peulhs condamnent et lui conseillent de demander pardon aux Sénégalais .
C’est avec regret que les éleveurs du grand foirail de Sicap Mbao ont accueilli les propos du député Aliou Dembourou Sow, appelant ses parents peulhs à s’armer de machettes pour défendre un éventuel troisième mandat du Président de la République. Des propos qui continuent de charrier son lot de désapprobations. Chez les éleveurs du grand Daral de Sicap Mbao, leur porte-parole, Malick Yoro Bâ, ainsi que leur président, Ifra Djibado Sow, demandent pardon au peuple sénégalais et conseillent au député d’en faire autant. « Je pense que c’est une personne douée de raison. Il sait bien ce qu’il a dit. Mais comme on dit, nul n’est parfait. Ce que moi j’ai compris, et ce qu’il voulait certainement dire, c’est ceci : notre carte d’électeur est notre arme pour élire un président. Et que si l’occasion se présentait, on devait l’utiliser », clarifie Malick Yoro Ba, chargé de communication du foirail de Sicap Mbao.

Notre interlocuteur conçoit mal que l’on puisse diviser les Sénégalais qui sont tous des parents. « C’est un homme politique et en même temps député, je pense qu’il a le droit de dire qu’il va soutenir le Président Sall. Le problème, c’est la manière dont il l’a abordé qui pose problème. Il a fait une erreur, c’est un ami et c’est mon petit frère aussi. C’est la raison pour laquelle je demande pardon en son nom parce que je pense que nous sommes tous des parents au Sénégal. Vous savez, c’est une question de politique politicienne, tous ces gens qui étaient avec Abdoulaye Wade, ils sont aujourd’hui avec Macky », fait savoir M. Ba.

Ifra Djibado Sow, président du foirail de Sicap Mbao voit les choses comme son porte-parole et confie lui aussi que c’est un problème de communication et le député a beaucoup parlé. « Ce que nous pouvons dire sur l’affaire du député Aliou Dembourou Sow, c’est que c’est une erreur car nous le connaissons bien et c’est une personne de bonne foi. Ce que nous, nous avons compris, c’est comme il l’a toujours dit, nos cartes sont des armes. Mais lui, il a trop parlé et c’est la cause de tout ce problème. Maintenant, ce qu’il doit faire, c’est de demander pardon et de tourner cette page parce que nous nous sommes ses proches et nous le connaissons bien », explique le président du Daral tout en demandant pardon au nom de tous les éleveurs et conseille au député d’en faire autant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici