Pourquoi les Lions sont toujours bons en éliminatoires ?

Depuis son arrivée en 2015 sur le banc des Lions du Sénégal, Aliou Cissé n’a jamais eu du mal à se qualifier pour les phases finales.

C’est une spécificité bien sénégalaise, à laquelle on tient beaucoup apparemment. Vous l’aurez compris, on parle là de la facilité de l’équipe du Sénégal à se qualifier pour une grande compétition. Sous l’ère Cissé, le doute ne s’est jamais installé en éliminatoires. Qu’est-ce qui explique cela? Contacté par IGFM, Ferdinand Coly donne les raisons de ce grand bon avant.
« La qualité de l’effectif du Sénégal »
« Le Sénégal est bon en qualifications parce que déjà vu la qualité de son effectif, c’est vrai que nos adversaires, on part favori mais après il faut le démontrer sur le terrain », a expliqué l’ancien international sénégalais, qui a disputé la Coupe du monde 2002, première participation du Sénégal. Pour lui, c’est normal parce que le Sénégal a de l’avance sur ses adversaires pendant le tirage.
« Un tirage clément en raison de notre rang de première nation africaine »
« Notre rang de première nation africaine nous permet aussi d’avoir un tirage un peu plus clément que si on était classé moins bien au niveau FIFA », a précisé l’ancien arrière droit sénégalais qui est passé par le Racing Club de Lens (France).
Quart de finaliste pour son premier Mondial avec les Lions, Ferdinand a indiqué figurer dans un groupe clément n’est pas aussi « un signe, une garantie de qualification parce qu’en Afrique, il n’y a rien de facile, tout est compliqué », a-t-il fait savoir. Et de souligner : « Une qualification, c’est aussi une chose mais c’est vrai que la phase finale au niveau de la CAN, c’est un autre niveau parce que les meilleures équipes africaines vont se rencontrer avec une intensité qui sera différente », a conclu Coly, qui fécilite les Lions après leur qualification avant terme pour les barrages des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Le Sénégal a enregisté 9 points après 4 matchs. En novembre 2021, les Lions vont boucler le 2e tour des éliminatoires par un déplacement au Togo et une réception du Congo à Thies, avant d’entamer la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations qui se déroulera au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022. Un mois après la CAN, ils disputeront les barrages (3e tour) pour le Mondial 2022 contre un adversaire qui sera connu après le 2e tour prévu en novembre 2021.

igfm

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici