Procès Mame Diarra Fam et Cie: Pikine et Guinaw Rail sonnent la mobilisation et menacent

La députée Mame Diarra Fam, arrêtée lors de la manifestation interdite de la coalition Yewwi Askan Wi (Yaw) du 17 juin dernier alors qu’elle voulait rendre visite à Ousmane Sonko, sera devant la barre du Tribunal de Dakar ce mercredi. Les libéraux de Pikine, banlieue dakaroise, qui appellent à une grande mobilisation de soutien, exigent « sa libération sans condition et immédiate ». Face à la presse mardi, Dr Cheikh Dieng, coordonnateur départemental du Pds ( Parti démocratique sénégalais) a déclaré : « Macky Sall doit savoir qu’aujourd’hui c’est une députée de la banlieue qui a été mise en prison, et la banlieue sera solidaire avec Mame Diarra Fam pour la défendre ». Il est d’avis qu’une démonstration de force au tribunal est le seul moyen de tirer la députée des griefs du pouvoir. Ainsi, il a invité tous les libéraux à une grande mobilisation de soutien à Mame Diarra Fam ce mercredi, jour du procès. De leur côté, les jeunes de Guinaw Rail, fief de Mame Diarra Fam, abondent dans le même sens. Ils menacent de se faire entendre si jamais elle venait à être condamnée. « Mame Diarra Fam est parmi nous, elle contribue au développement de la commune de Guinaw Rail donc elle n’a pas sa place dans une prison en plus forte raison qu’elle est une député », a pesté Insa Sagna, secrétaire général de la plateforme « Guinaw rail Debout ». Les souteneurs de la députée libérale ont tenu à informer qu’ils ne laisseront pas « la justice piétiner leurs enfants ». Ils comptent se faire entendre si jamais les mis en cause poursuivis pour « voir organiser un rassemblement non autorisé » sont condamnés. Aux dernières nouvelles, le procès de la députée a été renvoyé au 27 juin.

La députée Mame Diarra Fam, arrêtée lors de la manifestation interdite de la coalition Yewwi Askan Wi (Yaw) du 17 juin dernier alors qu’elle voulait rendre visite à Ousmane Sonko, sera devant la barre du Tribunal de Dakar ce mercredi. Les libéraux de Pikine, banlieue dakaroise, qui appellent à une grande mobilisation de soutien, exigent « sa libération sans condition et immédiate ».

Face à la presse mardi, Dr Cheikh Dieng, coordonnateur départemental du Pds ( Parti démocratique sénégalais) a déclaré : « Macky Sall doit savoir qu’aujourd’hui c’est une députée de la banlieue qui a été mise en prison, et la banlieue sera solidaire avec Mame Diarra Fam pour la défendre ».

Il est d’avis qu’une démonstration de force au tribunal est le seul moyen de tirer la députée des griefs du pouvoir. Ainsi, il a invité tous les libéraux à une grande mobilisation de soutien à Mame Diarra Fam ce mercredi, jour du procès.

De leur côté, les jeunes de Guinaw Rail, fief de Mame Diarra Fam, abondent dans le même sens. Ils menacent de se faire entendre si jamais elle venait à être condamnée.

« Mame Diarra Fam est parmi nous, elle contribue au développement de la commune de Guinaw Rail donc elle n’a pas sa place dans une prison en plus forte raison qu’elle est une député », a pesté Insa Sagna, secrétaire général de la plateforme « Guinaw rail Debout ».

Les souteneurs de la députée libérale ont tenu à informer qu’ils ne laisseront pas « la justice piétiner leurs enfants ». Ils comptent se faire entendre si jamais les mis en cause poursuivis pour « voir organiser un rassemblement non autorisé » sont condamnés.

Aux dernières nouvelles, le procès de la députée a été renvoyé au 27 juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici