SAINT-LOUIS : 39 PERSONNES IMPACTÉES PAR UN PROJET DE LOGEMENT DES VICTIMES DE L’ÉROSION CÔTIÈRE INDEMNISÉES

L’Etat du Sénégal vient d’indemniser 39 des 41 personnes impactées par le Projet de relèvement d’urgence et de résilience à Saint–Louis (nord), destiné à reloger à Djougop des victimes de l’avancée de la mer et de l’érosion côtière, lesquelles ont reçu des montants variant « entre huit et 20 millions de francs CFA ».

Une cérémonie de remise de chèques aux personnes impactées s’est déroulée lundi, sous la présidence du préfet du département de Saint-Louis, Mariam Traoré.

Suivant des critères définis par le comité ad hoc et l’Agence de développement municipal, il a été procédé à un recensement pour évaluer les biens de ces personnes concernées.

Selon le préfet, les chèques ont été établis selon les barèmes conformes à la législation nationale et aux critères de la Banque mondiale, dans le but d’aider les personnes « de manière conséquente », avec « des sommes variant entre huit et 20 millions de francs CFA’’.

L’Etat du Sénégal, avec l’appui technique et financier de la Banque mondiale, a lancé un projet d’environ 15 milliards de francs CFA, soit 30 millions de dollars US, dans le but de « réduire la vulnérabilité aux risques côtiers des populations établies le long de la Langue de Barbarie et de renforcer la planification de la résilience urbaine et côtière de la ville de Saint-Louis ».

Pour son exécution, le Projet de relèvement d’urgence et de résilience à Saint-Louis a identifié un site de relogement à Djougop, un village de la zone, mais les emprises de ce site sont déjà occupées par plusieurs personnes.

« Conformément à la politique de sauvegarde de la Banque mondiale, ces personnes affectées doivent être indemnisées au coût de remplacement intégral des biens perdus », précisent dans un communiqué les responsables du projet.

APS

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de