Klopp attend les retours de Fabinho, Matip et Lovren contre United

Le manager des Reds devrait pouvoir compter sur trois retours de premier plan pour le derby d’Angleterre ce dimanche à Anfield (17h30). Jürgen Klopp a assuré que Fabinho, Joel Matip et Dejan Lovren seraient aptes pour disputer le choc de dimanche face au rival de Manchester United. Un rival qui est pour l’heure la seule équipe à avoir résisté aux ‘Reds’ en obtenant le point du match nul à l’aller à Old Trafford (1-1).

Touché à la cheville, Fabinho a manqué les six dernières semaines de compétition et son retour devrait faire le plus grand bien à un milieu de terrain également privé de Naby Keita. Les retours seront également bienvenus en charnière, où Matip notamment est sur le flanc depuis octobre.

L’entraîneur allemand a confirmé qu’il s’attendait à voir les trois joueurs reprendre l’entraînement complet cette semaine. « J’attends vraiment qu’ils soient sur le terrain et que quelqu’un me dise qu’ils sont autorisés à faire la séance complète », a déclaré Klopp sur le site officiel de Liverpool.

« Il semble que Joel sera là, il semble que Fabinho sera là peut-être un jour plus tard, je ne suis pas sûr. Dejan, peut-être qu’il peut être là aussi. Cela signifie beaucoup et aide énormément, bien sûr. Mais nous allons voir ce que ça donne. La semaine est très importante. « Le match de dimanche contre United, on sait tous ce que les gens attendent de nous. Ce sera aussi un grand match et nous essayons d’être prêts pour ça. »

Klopp a également commenté la récente victoire des siens sur la pelouse de Tottenham (0-1), estimant que des progrès étaient encore possibles.

« Je ne pourrais pas être plus heureux du résultat, bien sûr, et de certaines parties de la prestation. Mais j’ai déjà dit aux garçons, nous ne commencerons jamais à nous mentir, a-t-il ajouté. Il y a des choses sur lesquelles nous pouvons faire mieux, vous le voyez. C’est ce dont nous devons nous assurer.

« Cette fois, ce n’était pas l’intensité, cette fois, c’était la rupture du rythme. Nous étions habitués à [un match] tous les trois jours, et maintenant certains avaient neuf jours. L’entraînement, oui, mais pas l’intensité, nous ne pouvons pas faire ça et ne voulons pas le faire [s’entraîner avec l’intensité d’un match]. Alors maintenant nous sommes à nouveau dans le coup et continuons. »

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de