Ligue des champions: le PSG sort par la petite porte

Le Paris Saint-Germain s’est une nouvelle fois incliné face au Real Madrid sur le score de 2-1 lors des huitièmes de finale retour après une première défaite 3-1 en Espagne à l’aller. Peu inspirés, les Parisiens se sont heurtés au réalisme des Madrilènes qui ont parfaitement su gérer leurs deux buts d’avance. Pour la seconde année consécutive, le PSG quitte la compétition dès les huitièmes.

Les Parisiens étaient persuadés qu’ils pouvaient le faire, mais les espoirs de « remontada » se seront finalement envolés à la 51e minute de jeu. Avec ses deux buts d’avance, le Real Madrid a su gérer la partie en laissant l’initiative du jeu à un PSG un peu fébrile et pas toujours très juste techniquement.

La première période des hommes d’Unaï Emery pouvait toutefois laisser entrevoir un meilleur dénouement. Malgré deux grosses alertes sur le but parisien bien négociées par Alphonse Areola, le PSG n’a pas été particulièrement malmené par les Madrilènes, mais il n’a jamais réussi à déstabiliser un bloc Merengue très bien organisé.

But de Ronaldo et expulsion de Verratti

Au retour des vestiaires, les espoirs parisiens ont finalement été rapidement enterrés. A la 51e minute de jeu, sur un ballon bêtement perdu au milieu de terrain par Dani Alvès, Marco Asensio a pu adresser le ballon à Lucas Vasquez qui est allé déposer un centre sur la tête de l’incontournable Cristiano Ronaldo pour le but du 1-0.

La suite n’aura été qu’un long chemin de croix pour le PSG qui, privé de sa superstar Neymar, n’a jamais réussi à mettre ce brin de folie qui aurait pu semer la panique dans la défense madrilène. Pis, l’expulsion de Marco Verratti à la 65e minute pour un second carton jaune suite à une contestation va laisser les Parisiens à dix.

Une élimination qui va laisser des traces

A la suite d’un cafouillage, Cavani a tout de même réussi à égaliser du genou à la 71e minute avant que le Real ne prenne finalement l’avantage sur une frappe contrée du Brésilien Casemiro qui viendra mourir dans les filets d’Areola.

Impuissants ce soir face à un Real Madrid supérieur tactiquement et techniquement, les Parisiens pourront cependant longtemps regretter de s’être écroulés dans les dix dernières minutes du match aller qu’ils avaient pourtant dans l’ensemble dominé. Cette nouvelle élimination en huitième de finale d’une compétition que les propriétaires qatariens du club ont pour objectif de remporter risque de laisser des traces. Avec l’arrivée de Neymar, Unaï Emery avait un objectif principal cette saison : atteindre les demi-finales de la Ligue des champions. L’entraîneur espagnol pourrait maintenant bien être le premier dommage collatéral de ce nouvel échec cuisant.

rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here