CNG : Ciblé, le successeur d’Alioune Sarr pose ses conditions

CNG : Ciblé, le successeur d'Alioune Sarr pose ses conditions
CNG : Ciblé, le successeur d'Alioune Sarr pose ses conditions

Si le ministre des Sports, Matar Bâ, n’a jusqu’ici pas désigné le successeur d’Alioune Sarr à la tête du CNG, c’est dû, en partie, à la formule à fixer pour le choix de l’équipe, renseignent nos confrères du journal Record.

Que Dr Alioune Sarr lui ait demandé de nommer son successeur dès le 31 juillet dernier n’a pas changé la position du ministre des Sports. Lequel ne trouve pas élégant de désigner quelqu’un avant la fin du mandat de la présente équipe, fixée au 31 octobre 2020. « Il faut y mettre les formes et attendre que le mandat se termine. C’est comme si on demandait à une fédération d’organiser son assemblée générale en plein mandat », explique un membre du cabinet du ministre. Mais, selon les informations en notre possession, Matar Bâ a déjà fait son choix sur la personne qui devrait conduire le CNG. Et que, les deux parties ont trouvé un accord de principe depuis plusieurs semaines maintenant.
Seulement, il se pose le problème de l’équipe qui devra accompagner le nouveau président du CNG. Ce dernier voudrait, comme l’avait demandé et obtenu Alioune Sarr, qu’on lui laisse le choix de ses collaborateurs. Alors que, de son côté, le ministre des Sports aurait une idée sur des noms qui pourraient apporter quelques chose à la bonne marche de ce nouveau CNG. Voilà un des goulots d’étranglement qui expliquent, en partie, les lenteurs apportées dans la désignation du nouveau président du CNG. Dire que le 31 octobre, c’est devant nous et pas derrière. Il va arriver un jour ou l’autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici